Death Valley: où s’arrêter ?

Death Valley: où s’arrêter ?

On a tous entendu parler de la chaleur écrasante et des paysages lunaires de la vallée de la mort. Et bien, crois-moi ce n’est pas une légende: la Death Valley est un lieu hors du commun où se cachent  des joyaux de la nature. En une journée, nous avons eu le privilège d’en voir certains. Les voici:

 

A savoir avant de partir

La Death Valley est réputée dangereuse. On attend des histoires toutes plus folles et effrayantes les unes que les autres. Je pense notamment à celle qui raconte que la tong d'un touriste a literalement fondu sur le bitume. Mais rassures-toi, ce n'est pas aussi terrible que ce qu'il paraît. Cela dit, selon moi, il est important de prendre deux précautions: Prévoir beaucoup d'eau et s'assurer d'avoir assez d'essence. (Il y a une station au visitor center en cas de problème, mais le gallon n'est pas donné).

 

Zabriskie Point ★★★★☆

Nous sommes arrivés à ce point de vue un peu par hasard et on est bien contents d’être tombés dessus. Il est très facile d’accès: il se trouve sur la route 190 à l’entrée du parc si tu arrives depuis Vegas. Et qui dit facile d’accès, dit touristique mais le paysage vaut le détour.

Il y a cinq millions d’années, ici se trouvait un lac. Aujourd’hui son lit asséché doit sa forme aux mouvements des plaques terrestre et à l’érosion.

 

Mesquite flat sand dunes ★★★★☆

Ces immenses dunes de sable sont pour moi un must à Death Valley. C’est très beau, vraiment j’en ai pris plein les yeux. Le lieu est d’ailleurs très photogénique. Moi qui rêve de voir le Sahara j’étais aux anges.

Photos retouchées avec Nevada Desert Preset

 

Devil’s Golf Course ★★★★☆

Souvent mal noté sur les blogs de voyageurs, j’ai pour ma part adoré l’endroit. A première vue, une mer de pierre. Le paysage est atypique. Mais en regardant de plus près, tu réalises que ce n’est pas de la pierre mais d’immense formation de sel. De plus elles sont très tranchantes.  Et oui “seul le diable pourrait jouer au golf sur un tel parcours”.

 

Artiste Palette ★★☆☆☆

Bof bof bof, ce n’est vraiment pas ce que j’ai préféré à Death Valley. De la roche colorée comme si des craies de couleur avaient été jetées dessus. A en lire certains avis, ça a l’air juste magique. Malheureusement, une fois sur place je n’ai pas trouvé ça aussi beau en réalité que sur les photos que l’on peut voir. Je dirais que c’est à faire si vous avez le temps, mais surtout pas au détriment des dunes, de devil golf ou de bad water.

 

Bad Water ★★★★★

C’est quand même l’incontournable de Death Valley et on comprend pourquoi. Bad Water est un bassin de sel qui s’étend sur plusieurs kilomètres. Cette étendue blanche est impressionnante. De plus il est situé à 85,5m en dessous du niveau de la mer. C’est d’ailleurs le point le plus bas d’Amérique du Nord.

Attention, une partie du bassin est piétinée par les touristes, le sel est noirci et moins beau. Pour profiter de la beauté de Bad Water, il vous faudra marcher bien 15mn sous une chaleur de plomb. Pense vraiment à prendre de l’eau, si tu décides d’y aller.

 

Pour te faciliter la vie, j’ai préparé une carte avec tous les points dont je te parle dans ce post. A savoir, nous les avons vu dans l’ordre de cet article. A toi de voir quel itinéraire te conviens le mieux selon le temps que tu as et le lieu où tu loges.

 

J’espère que ce post te sera utile lors de ton périple dans la Death Valley. Tu peux le partager ou l’enregistrer sur Pinterest



2 thoughts on “Death Valley: où s’arrêter ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *