Portugal #03 Tavira, l’authentique

Portugal #03 Tavira, l’authentique

 

Nous partons aujourd’hui découvrir la ville de Tavira, une ancienne cité Maure. Elle renferme de nombreux bâtiments historiques, comme la muraille de la vieille ville et 36 églises dont certaines sont d’anciennes mosquées.

On traverse un petit jardin caché derrière un rampart et nous tombons au cœur de la vieille ville. Ici, on marche le nez en l’air en admirant les bâtisses et on se perd volontier dans ces petites ruelles pavées.

 

 

Nous sommes vite tombés sous le charme du mélange entre architecture traditionnelle portugaise et influence des Maures. On adore ces maisons aux façades carrelées où celles aux façades blanches fleuries.

 

 

On continue notre balade vers les marais salants. Tavira est longtemps restée à l’écart du tourisme et était tournée vers l’argriculture et les produits de la mer (salines, pêche).

On s’y rend facilement à pied depuis le centre ville. Sur notre chemin, on croise de nombreux bâtiments désaffectés et bateaux échoués. Rien de bien glamour, mais j’avoue que j’aime bien ce type de paysage apocalyptique.

 

 

A l’evidence, nous n’y sommes pas à la bonne période car les marais salants sont soit secs et le sel a déjà été récolté, soit plein d’eau. Mais la petite balade était tout de même fun.

 

 

Après un petit sandwich au soleil, nous reprenons la voiture pour se rendre à la plage du Barril. Une immense plage de sable clair.

Pour y accéder il va falloir traverser la lagune sur une passerelle flottante qui bouge au gré des marrées.  Un petit train permet ensuite de se rendre directement à la plage. Cela dit, le chemin est largement faisable à pied, mais on décide de reposer un peu nos jambes.

 

 

Une fois arrivés sur la plage, nous sommes une fois de plus émerveillés. Elle s’etend sur 6km et est quasi déserte… un vrai régal. Il est clairement impossible pour moi de me baigner vu la température de l’océan Atlantique en Mars, mais le simple fait de marcher pieds nus dans le sable chaud est un bonheur.

 

 

Sur cette plage se trouve aussi le cimetière des ancres marines. Il commémore l’ancienne flotte de bateaux de pêche de la région. Une centaine d’ancres utilisées par les thoniers sont incrustées dans les dunes de sable. Leur taille est impressionnante…

 

 

Nous rentrons vers la voiture, sans prendre le train pour profiter du paysage. Ce soir nous arrivons tôt à l’hôtel, de quoi se détendre au spa et profiter de notre dernière soirée.

 



1 thought on “Portugal #03 Tavira, l’authentique”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *