La réalité derrière mes photos Instagram #01

La réalité derrière mes photos Instagram #01

 

Avoir de quoi alimenter son compte Instagram  n’est pas toujours si simple. Il faut souvent faire preuve de créativité et de patience pour arriver à prendre LA photo parfaite. Certains clichés cachent des histoires parfois risibles, d’autres cachent des petits secrets…

 

La photo… presque mortelle.

La US-163 est un spot idéal pour faire de belles photos au milieu de la route. Mais nous avons eu un petit coup de chaud. Chris et moi sommes des personnes prudentes. Pas du tout du genre à prendre des risques inutiles, surtout pas pour une photo Instagram.

La route est fréquentée mais il y a amplement le temps de faire quelques photos entre deux voitures. La visibilité est dégagée mais nous nous sommes fait surprendre. Alors que Chris était en train de prendre cette photo, une voiture est arrivée dans son dos (et donc dans le mien aussi). On ne s’attendait pas à ce que le vent nous empêche d’entendre les véhicules.

Je me suis retournée au bon moment en lui hurlant de partir… ouf… on a vraiment eu une bonne frayeur.

View this post on Instagram

“Don’t be scared to walk alone. Once you let go, you'll be unstoppable” . What do you think about this picture ? If you like it, don’t miss the new article on my blog about the best spots in Monument Valley . . . "N'aie pas peur de marcher seul. Une fois que tu lâcheras prise, plus rien ne pourra t’arrêter." . Que penses-tu de cette photo ? Si elle te plaît, ne manque pas le nouvel article sur mon blog à propos des meilleurs spots de Monument Valley. . . . . . #arizona #ouestamericain #travel #exploring #exploretheworld #traveltheglobe #navajo #navajoland #neverstopexploring #usatrip #travelusa #americanroadtrip #travelwomen #voyage #nature #mothernature #monumentvalley #photo #blog #picture #road #walkingalone #quote #utah

A post shared by ᴍ ᴀ ℽ ʙ ᴀ ɴ ᴛ ᴏ ɴ (@maybanton) on

 

 

 

 

Article lié: Monument Valley: où prendre de belles photos?

 

 

 

Des gondoles vides tu y crois?

Dans la photo originale, les gondoles n’étaient pas vides… En fait, il y avait des groupes de touristes avec des vêtements plutôt voyants… Tu l’auras compris, ce n’est pas vraiment esthétique pour une photo de Venise. J’ai passé quasiment un après-midi entier à les effacer de la gondole.

Cela dit, je suis plutôt fière du résultat.

 

 

 

 

 

 

J’ai eu chaud aux fesses

Ce n’est pas un scoop, à Death Valley il fait terriblement chaud… Par conséquent le sable était brûlant. Crois-moi, s’y assoir avec un petit short n’était pas une partie de plaisir. De plus à Death Valley, même en septembre, tu ne t’attardes jamais trop longtemps hors de la voiture tant la température est haute. Moi qui adore m’assoir tranquillement pour admirer les paysages, cette fois-ci ça relevait du défi.

 

View this post on Instagram

Sometimes you just need to sit down and admire the beauty in front of you. . One thing I like while traveling is simply taking the time to enjoy what our beautiful world has to offer. . . . . Parfois, il suffit de s’assoir et d'admirer la beauté qui s'offre à toi. . S’il y a une chose que j'aime quand je voyage, c'est simplement prendre le temps de profiter de ce que notre beau monde a à offrir. . . . . #deathvalley #dune #travel #exploretheworld #exploring #travelholic #enjoying #valleedelamort #california #californie #nevada #ontheroad #usa #roadtrip #roadtripusa #hot #discoverearth #exploreusa #exploringtheglobe #travelblogger #travelgram #america #natinalpark #travellikeagirl #traveltheglobe

A post shared by ᴍ ᴀ ℽ ʙ ᴀ ɴ ᴛ ᴏ ɴ (@maybanton) on

 

 

 

 

 

 

Le pont du Rialto… sans touriste?? Impossible

Cette photo a été prise en fin d’aprem. Or, si tu es déjà allé à Venise, tu sais que le pont du Rialto est noir de monde du matin au soir. Nous avons effacer un à un tous les touristes pour embellir la photo. Cette fois-ci, c’est Chris qui s’y est collé avec son app favorite: TouchRetouch.

Je t’en parlais d’ailleurs dans le post: ce que j’utilise pour retoucher mes photos. Tu y verras la photo originale.

 

 

 

 

 

Article lié: Ce que j’utilise pour retoucher mes photos.

 

 

La peur au ventre

J’étais terriblement impatiente de voir le fameux horseshoe band à Page dans l’Arizona. A vrai dire, c’était l’un des points que j’avais le plus envie de voir. Au final, je n’étais vraiment pas à l’aise, j’avais vraiment peur de m’approcher du bord. Bien que le canyon soit magnifique, la peur du vide m’a un peu gâché le moment. Il faut dire que je ne m’attendais pas à une telle hauteur: 320m de vide, plus haut que la Tour Eiffel, sans protection…

D’ailleurs, une fille a voulu descendre entre deux rochers et a faillie glisser. On a entendu des éboulements et elle était couverte de terre. Sa copine riait en la filmant… pourtant la malheureuse 2 m plus bas, se tenant tant bien que mal entre deux parois, ne faisait pas vraiment la fière. Finalement, une fois remontée, ça ne l’a pas refroidi… elle faisait l’arbre droit au bord du Canyon pendant que son amie la photographiait sous tous les angles… J’étais choquée par tant d’inconscience et effrayée de voir que certains sont prêts à mettre leur vie en danger pour une photo.

Appuie sur la petite fleche à droite de la photo pour te rendre compte de la hauteur.

View this post on Instagram

I’ve seen thousands pictures of the horseshoe on instagram but I was far from realizing how high it is, exactly 300m (1.000-foot). Can you see the little house by the river ? I promise there is one… swip to the right till you see it. . . . . J'ai vu des centaines de photos du fer à cheval sur insta mais j'étais loin de me rendre compte à quel point il est haut, exactement 300m. Peux-tu voir la petite maison au bord de la rivière ? Je te promets qu'il y en a une…Fais glisser vers la droite jusqu'à la voir. . . . . #horseshoebend #lakepowell #arizona #ouestamericain #travel #exploring #exploretheworld #traveltheglobe #neverstopexploring #usatrip #travelusa #americanroadtrip #travelwomen #voyage #nature #mothernature #adventure

A post shared by ᴍ ᴀ ℽ ʙ ᴀ ɴ ᴛ ᴏ ɴ (@maybanton) on

 

 

Si tu as aimé ce post n’hésite pas à le partager ou l’enregistrer sur Pinterest?

 

 

 

Derrière chaque parfaite photo Instagram se cache une tout autre réalité



6 thoughts on “La réalité derrière mes photos Instagram #01”

  • Coucou,
    Superbe l’idee de cet article !
    C’est vrai que l’on ne se rend pas du tout compte de tout ce qui peut y avoir derrière une photo et encore plus une photo Instagram.

    J’ai pris plaisir à lire tes anecdotes et chapeau pour le maîtrise de Photoshop !

  • Oh j’ai adoré ton article ! Je trouve ça super intéressant de lire tes anecdotes 🙂 Et ça me fait sentir moins seule haha. Je suis actuellement en vacances et je me suis vu faire des choses un peu farfelue pour avoir la photo parfaite. Je suis du genre à être assez perfectionniste et même si je suis pas patiente, pour réaliser une belle photo je suis prête à attendre à ce qu’il y ai personne ou presque. Je suis totalement passionnée par la photographie et je trouve ça justement passionnant de réfléchir pour réaliser la bonne photo ou la retoucher. Par contre, je suis contre les photos qui sont dans des lieux dangereux et je ne risquerai jamais ma vie pour la photo parfaite contrairement à certains…. En tout cas tu as de sublime photo et c’est un plaisir de te suivre sur Instagram 🙂
    Bisous May.

    • Hello !
      C est exactement ça, on fait tous des choses un peu farfelues, mais c est aussi une forme d’art de faire la photo parfaite pour essayer de traduire au mieux un moment.
      Bisous Mélanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *