Comment pratiquer l’affirmation positive?

Comment pratiquer l’affirmation positive?

Les mots ont beaucoup plus de pouvoir que ce que l’on pense. Les mots peuvent blesser, parfois tuer et par conséquent ils peuvent aussi te sauver. Les affirmations positives peuvent transformer ta vie en transformant tes façons de penser.

Comment ça fonctionne?

Pour faire très simple (et très condensé) tu as deux toi. Le premier est celui de la pensée consciente. Toutes nos actions naissent d’une pensée. Exemple, tu vas porter un verre d’eau à ta bouche car tu as pensé “j’ai soif”. Puis, le second est l’inconscient. Tu ne penses pas à respirer mais ton inconscient commande à ton corps de le faire. Ton être inconscient va se nourrir de tes pensées, de ce que tu vois et entends. Il arrive donc souvent que par des pensées et des paroles négatives tu persuades ton inconscient que tu es médiocre, incapable, mal aimé etc… Par exemple, si un enfant qui n’a pas de bonnes notes à l’école entend souvent “tu es fainéant” son inconscient va l’intégrer et il va le devenir.

Le but, de l’affirmation positive est de “rééduquer l’inconscient” par des mots conscients et surtout des mots positifs.

Comme je te disais, c’est une explication très sommaire. J’ai lu beaucoup sur le sujet, ce qui a pour moi été une révélation est la méthode Coué. (Qui se base sur la maitrise de soi par l’auto-suggestion consciente). Pour une explication plus détaillée et approfondie je t’invite à lire des ouvrages sur cette fameuse méthode.

Quelques exemples d’affirmations positives

Je tiens à te donner quelques exemples d’affirmations. J’ai choisi celles qui me touchent et m’aident personnellement, mais c’est à toi de créer l’affirmation dont tu vas avoir besoin pour avancer.

  • Je me pardonne moi-même.
  • Je donne. Mais je sais que c’est aussi normal de prendre quand j’en ai besoin.
  • J’aime sans condition.
  • Mon esprit est puissant, je réfléchis vite.
  • Je suis reconnaissante pour ce que j’ai.
  • Les blessures du passé ne m’atteignent plus.

Au début, tu peux opter pour des formulations plus nuancées, qui peuvent te paraître plus crédibles.

  • Je veux me pardonner moi-même, et j’y arrive petit à petit.
  • Mon esprit est de plus en plus puissant, j’arrive à réfléchir plus vite.
  • Les blessures du passé m’atteignent de moins en moins.

Dans la méthode Coué, la phrase clef est : “Chaque jour et à tout point de vue, je vais de mieux en mieux”

Mon expérience

Quand j’ai commencé à découvrir cette méthode, j’avais honnêtement honte d’essayer de la pratiquer. Par exemple, j’attendais que chéri ne soit pas à la maison. C’était dur pour moi de me faire un compliment à voix haute et juste inconcevable de le dire devant quelqu’un d’autre. Pour moi toutes ces affirmations étaient imbues de narcissisme et de vantardise. Je me décourageais et me jugeais si durement que je ne pouvais pas me résoudre à dire, et encore moins à croire, ces choses-là.

Mais au fur et à mesure, je me suis prêtée au jeu. Ca m’a fait me remettre en question sur “pourquoi j’avais honte”. Et ça m’a permis de faire la paix avec d’anciens événements.

La règle d’or pour que cela fonctionne

Il ne faut pas affirmer le contraire de ce que tu ressens. Le risque des affirmations est de renier ou fuir une blessure. Par exemple si tu as perdu un être cher se répéter  “je suis heureuse, je ne souffre pas” ne vas pas fonctionner… Pire, tu vas alors enfouir ta peine au lieu de faire ton deuil. Tu ne dois pas te cacher ou fuir tes émotions par les affirmations. Dans cette situation, voici à mon sens une affirmation plus bénéfique: “Je sais que je souffre, mais la douleur va s’atténuer petit à petit et ça ne voudra pas dire que je l’oublie (le défunt)”

Il est important que tu te connaisses et que tu reconnaisses certaines blessures. Laisses-toi du temps, prends le temps. Essaie aussi de te comprendre. Il est aussi important d’apprendre à être moins dur avec soi-même.

Je tiens à mettre un petit bémol, l’affirmation positive va t’aider à surmonter des situations, à prendre confiance en toi, à faire ressortir le meilleur de toi. C’est du développement personnel mais ce n’est pas une thérapie. Dans certains cas, où le mal-être est trop profond, rencontrer un psychologue peut être une solution plus adéquate.

Concrètement comment je fais?

Certains préfèrent dire, d’autres écrire ou encore simplement penser. A toi de choisir la méthode que tu préfères.

Il y a deux moments dans la journée où il est particulièrement opportun de pratiquer: le matin au réveil et le soir juste avant de dormir. Le matin va te permettre d’orienter ta journée de manière positive et le soir ça permettra de laisser l’affirmation porter ses fruits toute la nuit. Personnellement, c’est le soir, quand j’éteins la lumière au moment de m’endormir que je me répète à voix haute ou pas, quelques bonnes phrases. Je me concentre sur ce que je dis. Au passage, l’autre effet bénéfique et que je ne me perds plus dans mille pensées qui m’empêchent de dormir. D’ailleurs, si tu rencontres des difficultés pour trouver le sommeil je t’invite à lire ces quelques astuces.

Tu as aimé cet article ? N’hésite pas à le partager ou à l’enregistrer sur Pinterest.



8 thoughts on “Comment pratiquer l’affirmation positive?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *